Jamais

“Juste… sois plus amicale, Val!”
Valerie regardait sa mère avec les yeux obstinés.
“Je ne peux pas. Tu m’as regardé avec les autres!” Valerie dirait, frustré. “Ils me voient, puis ils ne savent pas faire avec…” Valerie montrait du doigt à la figure. “Avec… ça!”
“Valerie, ne dit pas ça! Tu es belle, et tu le sais.”
“Non Maman, je ne le sais pas; je ne suis pas jolie. Je suis né avec un visage déformé, et tu le sais!”

C’était un moment du silence.

“Val, tu croit vraiment ça?” Sa mère avançait à sa fille. “Que tu n’es pas belle?”
Valerie ne pouvait pas voire les yeux de sa mère.
“Ah, Valerie…” Mme. Belluaire repoussait les cheveux du visage de sa petite fille. Elle chuchotait dans ses oreilles: 

“Valerie, ne t’inquiète jamais à ton apparence. Tu m’entends? Jamais. Tu es belle et si quelqu’un ne peut pas voire ça, cette personne n’est pas ton amie et ne mérite pas d’être appelé ton amie.”

Valerie hochait la tête lentement et prenait sa mère dans ses bras.
“Merci, Maman. Vraiment.”
La mère lui a fait une bise sur la joue.
“Je sais… je sais…”

Elles restaient là pour quelque temps, et on peut même dire qu’elles se sont endormies.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s